Photographie : Grace revue et corrigée (Jean-Paul Goude)

Publié le par b_marco

  En 1978 Jean-Paul Goude découvre une mannequin qui se destine à un avenir dans le monde du spectacle. Il est fasciné par la sculpturale Grace Jones, une beauté africaine très différente des stéréotypes féminins de l'époque. Sous l'influence du français, le département culturel du New York Magazine décide de réaliser un portrait de cette femme. Jean-Paul Goude s'occupera lui-même des photographies illustrant l'article. Il demande à son modèle des poses extrêmes, et pour rendre ces dernières plus percutantes, il découpe, replace et colle les membres sur les clichés afin d'obtenir une grande géométrie et une esthétisation de la pose. Ensuite il peint sur le résultat pour camoufler les raccords trop brutaux. Sur la photo finale grace Jones semble figée dans une pose impossible, telle une statuette ou une figurine en plastique.
 Jean-Paul Goude reproduira souvent les techniques d'arts plastiques qui lui ont permis de réaliser cette image, on peut même dire que chez lui c'est une marque de fabrique.
 Grace Jones va devenir rapidement sa muse, puis sa femme et la mère de son enfant.




                                    "Grace revue et corrigée" par Jean-Paul Goude




                                                 Les différentes étapes de la photo












Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article