Visite de l'exposition David Lachapelle à Paris

Publié le par b_marco

 Si il y a bien une exposition que je ne voulais pas rater c'est celle-ci. D'abord ce qui m'a frappé c'est l'aura dont bénéficie le photographe américain : il y a la queue à l'entrée, et pas 2 ou 3 personnes, non, plutôt le style de file d'attente auquel on a le droit devant un manège à sensations d'un parc d'attractions à la mode, et ceci pour une expo payante.
  A l'intérieur si les photos sont grandes, les salles sont petites. Du coup on joue des coudes avec amabilité afin d'apercevoir le travail de l'artiste. Malgré la taille impressionnante des photographies les tirages sont superbes ; les couleurs vous titillent les rétines mais sans noyer les détails. Certaines images sont immenses, de véritables fresques s'étalant sur plusieurs mètres. On vagabonde de salles en salles, de séries en séries, on comprend l'évolution du photographe à travers celle de son travail.
 On sent que le photographe est un homme tourmenté qui voit l'humanité se perdre dans une ivresse de consommation. Mais on se rend compte qu'il garde un brin d'optimisme, pour lui le sursaut salvateur est possible.
 Il est temps pour moi de sortir, et comme les autres visiteurs je passe par la boutique : Cartes postale, posters, livres, sacs, gommes, bref, tout un arsenal de marchandises avec comme marque le nom de l'artiste. Finalement je craque pour le catalogue de l'expo. Aujourd'hui je n'ai pas eu droit au sursaut salvateur, David Lachapelle m'entrainant avec lui dans les limbes de la consommation.



                              Impossible de prendre toute la file d'attente avec une seule photo.


                                                     Une boutique bien attirante









Commenter cet article

bnctony 16/03/2009 19:25

Alors c'était comment ?????

b_marco 16/03/2009 19:56


Bah les photos déchirent mais les conditions étaient pas top.